Follow

Pour rapppel : Facebook ne censure rien. Si Marck Zuckerberg ne veut pas que vous mettiez tel ou tel texte, telle ou telle photo sur son ordinateur, il en a parfaitement le droit, c'est chez lui.

Si vous l'accusez de censure, cela veut dire que vous lui reconnaissez la fonction de service public... on se calme, on est pas encore dans black mirror. Malgré ses deux ou trois milliards de membres, fb ça reste une entreprise privée de vente de données personnelles, rien d'autre.

@abFab hmm j'aurais plutôt dit que oui, il censure, mais qu'en effet il en a le droit.

@Oz

@abFab

Dirait-on de Dédé, le patron du bar-PMU, qu'il censure Jojo, le pilier du bar, lorsqu'il l'invite à fermer sa gueule s'il aborde des sujets qui le dérangent devant sa clientèle ?

@petitevieille @Oz Non, je ne crois pas.

(oh pitain je m'aperçois que ce "non je ne crois pas" est une private joke avec des gens que je ne fréquente plus depuis des années :blobfacepalm: )

@Oz Je suis pas expert, mais à mon avis la censure est toujours légale : elle est le fait d'un organisme autorisé légalement à censurer.

Mais sinon, la censure c'est une limitation à la liberté d'expression. Facebook qui te dit "je veux pas de fesses dans mon bar, t'as qu'à les montrer ailleurs". Il ne limite pas ta liberté d'expression, il te dit juste d'aller t'exprimer ailleurs que chez lui 😉

@abFab
On croit rêver... Facebook ne censurerait pas. Comment dire ? Selon les conditions d'utilisation du service, les déclarations d'activités et les réglementations juridiques, service public ou pas, Facebook ne peut pas filtrer en fonction du contenu, de l'origine ou la destination de ce qui est posté sur le réseau. À partir du moment où Facebook va édicter ce que tu es autorisé à voir ou pas, selon des critères arbitraires et souvent orientés pour instaurer une forme de pensée très discutable auprès des utilisateurs, ou tout simplement bloquer la possibilité de critiquer telle ou telle personne ou organisation, cela s'appelle de la censure. Service public ou pas. La censure, c'est le simple fait d'empêcher l'expression d'un avis, d'une opinion ou tout autre forme expression, quelque soit la méthode utilisée. Il faut cependant que ce moyen d'expression et sa finalité respectent les règles respectives de droit de chaque pays.

@rooty "cela s'appelle de la censure."

Ben non. Tout au plus ça te fait basculer du statut de simple hébergeur à celui d'éditeur de contenu, mais ça ne fait pas de toi un organisme censeur.

"La censure, c'est le simple fait d'empêcher l'expression d'un avis"
Facebook n'interdit pas l'expression d'un avis, il n'en a pas les moyen. Il veut pas que tu l'exprime chez lui. C'est différent. Il t'empèche pas de l'exprimer partout ailleurs. FB ne délivre pas d'imprimatur ni de visa d'exploitation.

@abFab
Bon écoute, pas la peine de perdre du temps pour rien, regarde juste ce que signifie le terme de censure et ses applications. Avec ce genre de comportements, pas étonnant qu'on aille sur des sociétés de surveillance et de flicage, merci à toi entre autres.

@abFab

à partir d'un certain nombre d'utilisateur, la frontière entre entreprise privée et service public est difficile à partager.

Qui trouverait normal que chronopost (privé) ne voudrait pas livrer des colis aux épiceries casher ?

@herve_02 @abFab ce n'est pas de la censure, mais une expulsion de propos, images, textes qui enfreignent les règles de Facebook...

Par exemple en entreprise : journals.openedition.org/edc/1

@Aisyk @abFab

non c'est faux. fb invisibilise les propos qui politiquement ne lui plaise pas. twitter fait de même.

Que l'on supprime les propos illégaux, ne me pose aucun problème, ce qui me dérange (enfin intellectuellement car je n'ai ni l'un ni l'autre) c'est que les choix éditoriaux soient politiques mais peut importe.

@abFab Je pense qu'on est d'accord pour dire que l'information est au moins un droit fondamentale (même si je parlerais plus de #liberte).
Dédouaner de responsabilités les acteurs puissants (souvent plus que des États) c'est leur permettre de limiter ce droit, et d’asseoir leurs #dominations.
C'est effectivement compatible avec la #propriétéprivée , et c'est bien pour ça qu'il ne peut pas y avoir de société #rationnelle dans le #capitalisme

Ce qui ne nous décharge pas de la responsabilité de nos outils de communications. Ceux là comme les autres doivent être #socialisé

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!