Ca devrait être hyper fastoche (je pense)
(et là j'ai bien découpé)
(je pense)

Et hop... Le Coen, "La ballade de Buster Scruggs" est un film à sketch. Dans le dernier "The Mortal Remains" on peut voir ceci (c'est un screenshot irl, ça se passe dans une diligence, une vieille tape un mec avec une bible) :

Show thread

Ca fait un bail que j'ai pas fait de .
J'ai terminé il ya peu "Comment je suis devenue anarchiste", d'Isabelle Attard. C'est un super bouquin. En fait il ne développe pas de thèse à proprement parler, mais c'est un ouvrage passerelle surpuissant. Des pistes de lectures à foison (bcp y retrouveront des oeuvres qui les auront marqué), des explications concises et des expériences personnelles édifiantes. Le bouquin que j'aurais aimé lire à 20 ans... j'aurais gagné bcp de temps :)

Ils ont une équipe de proctologues à la Banque Postale ?

2/2 Autant le dire de suite, les histories de Lémures, de manes, d'envoyés du vatican, ça me laisse un peu froid... autant le style Dufour c'est un pur bonheur. Elle devrait dialoguer les films :)
Du coup on lit cette histoire avec grand plaisir. Et pour les amoureux de Paris, une séquence virée nocturne dans un panam "intra-muros" au sens premier du terme.
Une très chouette lecture !

Show thread

1/ Ca faisait longtemps que je voulais faire un sur la trilogie Vernon Subutex de Despentes.
Autant le dire, le premier volume est une tuerie absolue. Une galerie de personnages impressionnante. En même temps que leurs histoires personnelles c'est tout un monde que VD construit par touche biographique. Ca prend aux tripes, ça cogne fort, c'est la très grande littérature


1/2
Et hop, je viens de finir la bio d'Ada Lovelace par Catherine Dufour.
C'est un RE-GAL !
Je l'ai placée en haut de ma pile suite à l'interview de CD dans "libre à vous"
april.org/libre-a-vous-diffuse
L'autrice est géniale, et le terme de "truculent" convient parfaitement. La description de l'époque, des personnages, tout est parfait, le style de Dufour est véritablement jouissif.
Un seul regret, le manque d'illustration.

L'autre jour à la pompe...
On imagine pas tous les endroits où ça va se nicher ce merdier... ya quand même des mecs qui se sont dit "et si on mettait du windows dans les pompes à essence ?"
Ah ouais pas con.

(bah si, du coup...)

Ce week-end au CICP, il y avait un concert de soutien à Vincenzo Vecchi.
Et parmi les groupes invités, il y avait les formidables , duo. guitare batterie. J'ai pris quelques tofs...
photoblog.ladistroy.fr/main/in

Chez on a le sens de la réactivité, ya pas à dire....
3 semaines sans couverture mobile... challenge accepted.

Je suis donc a Ivry sur Seine pour la Jimi , le salon des indépendants..

Bon indépendants sponsorisés par Mathieu pigasse certes...

1/2
Hier souer j'étais à la grange Erquery (ya qu'un fb à la noix, du coup je linke pas), en picardie, pas loin de Beauvais ("t'es pas cap d'y aller ! -hmmm... et si j'osais Beauvais ?") (okay je sors, mais après ce post)
A la base c'était pour charger la mule tchèque (ma skoda quoi..) ras la gueule de prod !angr! (le label de Madame Macario) afin de blinder les quelques cm3 encore libre de mon garage qui sert de zone de stockage pour
Et hier souer y'avait The Selenites Band ...

"Le club qui détient le plus grand nombre de victoires est le Stade toulousain avec 200 titres. "
(Wikipedia enthousiaste)


Je suis en train de lire "La petite communiste qui ne souriait jamais" de Lola Lafon.
LL raconte l'histoire de Nadia Comaneci, et ça dépote, ça se déguste, le style est mordant, ironique. D'une part LL narre l'histoire de NC, avec son regard féministe aiguisé. Et d'autre part la liaison épistolaire fictive entre LL et NC, dans laquelle "Nadia C" ironise malicieusement sur notre monde occidental.
On hallucine, on flippe, on enrage, on rit sous cape. C'est juste génial.

Show more
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!