ah tiens j'ai pas fait mon
Ben lisez donc le dernier numéro de "la bête", le fanzine édité par Coxs. Avec l'itw de Cathy (Abus Dangereux), un report sur Brest d'Arnaud Kraspeck (je kiffe ce genre d'exercice), une itw d'Aude (seri)graphiste (Epox et Botox), des collages, des chroniques... bref un vrai fanz à l'ancienne.
Et dispo gratos ici :
labete.lezine.info/index.php?n

8/
Je n'en suis qu'au début de mon bouquin sur "La revanche des She Punks", mais déjà tout est là. Je vous mets deux courts extraits, vous allez vite piger ce que je veux dire ;)
Pour poser sa vision féministe du mouvement, Vivien Goldman commence par dézinguer notre imaginaire pré-construit.
Je pense que je reviendrai sur ce bouquin pour , mais déjà je sens que je vais prendre un bon gros plaisir à rebooter à nouveau mon imaginaire.

Show thread

Parfait pour un , je viens de boucler "Enfants de Mars et de Venus" de @crowdagger
Un buddy movie (buddy novel ?) avec deux meufs qui chassent un sérial killer comploto-occultiste en bourrinant du faf gynophobe sur fond de sherlockholmisme lgbtq nécromagique et de grosses cylindrées (à deux ou quatre roues). Ca dépote sévère, le (power) trio (une goth onirique s'ajoute à la paire) fonctionne à merveille et les dialogues sont savoureux.
(1/x)

Et mon c'est, comme je l'avais annoncé, eul Chéribibi "Acte XI" !

Une revue de culture populaire avec plein de trucs cools comme l'interview de Pauline Black (The Selecter), de Costa Gavras, et aussi d'Aya Cissoko que je ne connaissais pas (une meuf en or) (et pas seulement sur le podium), un dossiers sur les femmes pirates, un article sur le destin croisé de Rosie "yes we can" the riveter et de wonder woman, un billet sur "I fought the law"...
cheribibi.net/blog/wp-content/

hu hu hu... je viens de recevoir mon prochain ....
(une semaine... sera-ce suffisant pour tout lire ?)

J'ai fini "Va et poste une sentinelle", alors du coup
babelio.com/livres/Lee-Va-et-p
Bon ça va c'est pas si pire.
Dans ce deuxième bouquin d'Harper Lee, on retrouve Scout quelques années après "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur".
C'est vraiment un plaisir de retrouver Scout et l'écriture d'HL, même s'il ya des longueurs (des flash backs sans grand intérêt).
(1/2)

C'est un peu tard pour un mais à ma décharge mon pod était en maintenance hier
(1/x)
J'ai lu "Ce qui dépend de nous", sous-titré "manifeste pour une relocalisation écologique et solidaire" exprès pour me niquer tous les caractères dispo sous Masto pour faire un post correct.

plus d'info ici :
france.attac.org/actus-et-medi

Je viens de terminer "Des intrus en politique" de M.Larrere et A.Lorriaux. Contrairement à ce que je croyais, il ne s'agit pas d'une série de portraits, mais d'un livre d'analyse qui se base sur les entretiens réalisés avec ces "intrus en politique".
Ca commence par un courte courte recontextualisation historique, et ensuite on entre dans le vif.
(1/x)

Ca fait un bail que j'ai pas fait de .
J'ai terminé il ya peu "Comment je suis devenue anarchiste", d'Isabelle Attard. C'est un super bouquin. En fait il ne développe pas de thèse à proprement parler, mais c'est un ouvrage passerelle surpuissant. Des pistes de lectures à foison (bcp y retrouveront des oeuvres qui les auront marqué), des explications concises et des expériences personnelles édifiantes. Le bouquin que j'aurais aimé lire à 20 ans... j'aurais gagné bcp de temps :)

1/2
Catherine Dufour - Entends la nuit

J'ai entendu parler de Catherine Dufour en écoutant l'indispensable Salle101 ( emission.salle101.org/ ) ... J'avais noté "Entends la nuit" suite à une chronique plus qu'élogieuse, et puis je me suis rué sur sa bio (elle aussi indispensable) d'Ada Lovelace (pour laquelle elle a donné pas mal d'itw, écoutez-là elle est géniale!).
Et donc je me suis mis à la lecture de ce "Entends la nuit!".

1/ Ca faisait longtemps que je voulais faire un sur la trilogie Vernon Subutex de Despentes.
Autant le dire, le premier volume est une tuerie absolue. Une galerie de personnages impressionnante. En même temps que leurs histoires personnelles c'est tout un monde que VD construit par touche biographique. Ca prend aux tripes, ça cogne fort, c'est la très grande littérature


1/2
Et hop, je viens de finir la bio d'Ada Lovelace par Catherine Dufour.
C'est un RE-GAL !
Je l'ai placée en haut de ma pile suite à l'interview de CD dans "libre à vous"
april.org/libre-a-vous-diffuse
L'autrice est géniale, et le terme de "truculent" convient parfaitement. La description de l'époque, des personnages, tout est parfait, le style de Dufour est véritablement jouissif.
Un seul regret, le manque d'illustration.


Je suis en train de lire "La petite communiste qui ne souriait jamais" de Lola Lafon.
LL raconte l'histoire de Nadia Comaneci, et ça dépote, ça se déguste, le style est mordant, ironique. D'une part LL narre l'histoire de NC, avec son regard féministe aiguisé. Et d'autre part la liaison épistolaire fictive entre LL et NC, dans laquelle "Nadia C" ironise malicieusement sur notre monde occidental.
On hallucine, on flippe, on enrage, on rit sous cape. C'est juste génial.


"Captive" de Margaret Atwood.
Le bouquin fait 600 pages, difficile à lire d'une traite. Pourtant j'aurais bien aimé tant il est immersif!
On suit Grace Marks, accusée du meurtre de son patron et de l'autre servante, Nancy. Immigrée irlandaise au Canada, elle devient servante, de maison en maison, jusqu'à celle de Kinnear.
Ultra documenté, on plonge dans le XIXs : condition féminine (par le récit de Grace) et psychiatrie (celui du doc Jordan).
Un régal de lecture!

Pour ce , on m'a offert "Captive" de Margaret Atwood... et je suis en train de le dévorer. J'en reparlerai quand il sera fini, mais la construction du roman est super originale : ça alterne entre des correspondances de docteurs, des flash-back, des parties à la première personne.. j'ai l'impression d'être carrément happé de toute part. Le style est un peu déroutant au départ, mais ensuite il épouse super bien la pensée de l'héroine... ultra prenant.

Ah oui c'est vrai, c'est !

Je suis en plein dans le dernier Berrouka ! (vous savez, Karim Berrouka le parolier chanteur des , qui avait commis "Le club des punks contre l'apocalypse zombie")... "Celle qui n'avait pas peur de Cthulhu" ... et bien c'est super ! Je trouve que les dialogues et le rythme c'est encore mieux que dans l'apocalypse zombie. Je suis pas un grand fan de lovecraft, mais ça m'a carrément donné envie de me replonger dedans :)

Mon c'est "Panique dans le 16ème", sous titré "une enquête sociologique et dessinée".
Le point de départ c'est une réunion publique organisée dans le 16ème concernant la création prochaine d'un centre d'hébergement.
Habituellement les bourges font dans le feutré, l'hypocrisie et le combat administratif... mais là ils se lâchent, et ça vire à l'émeute de riches.
C'est le début d'une virée dans l'univers fermé des riches et du bois de Boulogne qu'ils considèrent comme le leur.

Mon conseil

(par @Shyle , aux éditions Pantypop)

... ou quand Placid et Muzo se bouffent le cul... c'est fin, ça se mange sans fin :)

(nan mais faites pas genre vous connaissez pas placid et muzo)

mstdn.io/media/d04_1LIi10OBTUY

Je suis pas un gros lecteur, j'ai toujours une demi-douzaine de bouquins entamés... mais là je suis dans un bouquin terrible, du coup j'y vais de ma ... c'est "De fringues, de musique, et de mecs" de Viv Albertine, l'ex guitariste des Slits. Purée que c'est bon ! Une autobiographie qui claque, qui raconte la naissance du par le regard de l'autrice, cru et vif.
Une époque qu'on a tendance UN PEU à enjoliver de nos jours
mstdn.io/media/8yGUtJXV4k7RMwf mstdn.io/media/k2-S_NCvGeDzWy6

Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!