Follow

RT @[email protected]

Mort de Zineb Redouane : un scandale toujours plus vertigineux.

Les CRS ont refusé de faire expertiser leurs lanceurs de grenades pour qu'on puisse trouver qui a tiré dans le visage de l'octogénaire. Et l'IGPN a laissé faire.

En droit, on appelle ça une soustraction de preuve.

🐦🔗: twitter.com/Nantes_Revoltee/st

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!